Portrait II Gabrielle Duplantier

Portrait II




Qu’est ce que Vermeer ou Rembrandt auraient fait avec un boîtier 24x36 ?
Comment écrire cette identité féminine tout à la fois moderne et ancestrale ?
Comment souligner cette tension sourde et l’associer à une sensualité conquérante ?

Gabrielle fait le choix d’une picturalité assumée. Elle parle de ses lumières et de ses gammes de gris comme d’une matière première qui lui ouvre l’âme de ses modèles.
Elle retrace au plus près de son parcours personnel l’image d’une féminité complexe et affranchie.
Et nous laisse nous, hommes du XXIe siècle, avec cette brûlante interrogation :
Pourrons-nous jamais accéder à l’insondable mystère qui nous est ici présenté ?

Stuart.G Mellor// Mai 2oo5


Top